Produit APE-CNSMDP n°3
logo.jpg (13014 octets)

Association des Parents d'Elèves
du Conservatoire National Supérieur
de Musique et de Danse de Paris

APE-CNSMDP

Accueil ] Remonter ]

Admission

 

 

 

 

[Image du produit] LE CONCOURS D'ENTREE

Les candidats aux concours d’entrée, que ce soit pour la filière Danse Classique ou pour la filière Danse Contemporaine, doivent faire preuve d’aptitudes physiques et morphologiques en adéquation avec le cycle de formation supérieure de danse classique. Les épreuves du concours se déroulent en deux parties : L’épreuve d’admissibilité et l’épreuve d’admission qui se déroule deux à trois mois plus tard à la fin du mois de juin.

DANSE CLASSIQUE

Ages des candidats :

Filles: de 13 à moins de 17 ans au 1er octobre de l’année du concours
Garçons: de 13 à moins de 18 ans au 1er octobre de l’année du concours

Effectifs des classes de filles et de garçons (maximum) : 12

Épreuves d’admissibilité (coefficient 6)

L’épreuve principale (coefficient 5) est constituée d’une classe de danse classique donnée par un enseignant du Conservatoire. Cette épreuve est complétée par une classe de danse contemporaine (coefficient 1). A l’issue des épreuves d’admissibilité, le jury décide des candidats pouvant passer les épreuves d’admission. Pour certains candidats qui ne seraient pas admissibles en formation de danse classique mais dont le niveau serait jugé suffisant pour suivre la formation de danse contemporaine, le jury a la possibilité d’accepter qu’ils se présentent aux épreuves d’admission du cycle de formation supérieure de danse contemporaine.

Épreuves d’admission (coefficient 6)

Un stage de trois jours est généralement organisé par le Conservatoire pour les candidats déclarés admissibles.

Au terme de ce stage, les épreuves d’admission se composent :

De la participation à une classe de danse classique donnée par un professeur du Conservatoire (coefficient 2)
De la présentation d’une variation libre de l mn à 2 mn30 maximum (coefficient 3,5)
D’un entretien avec le jury (coefficient 0,5)

Dans la majorité des cas les élèves sont admis en première année, mais un à deux candidats intègrent la deuxième (ou exceptionnellement la troisième année) selon leur niveau et leur âge.

carac1.jpg (82262 octets)

DANSE CONTEMPORAINE

Ages des candidats :

Contrairement à la filière Danse Classique, les classes de Danse Contemporaine sont mixtes et le recrutement est commun aux filles comme aux garçons. L'age des candidats est de 13 à 19 ans maximum au premier octobre de l'année du concours.

Effectifs des classes de Danse Contemporaine (maximum) : 14 dont 5  sont réservées aux garçons.

Épreuves d’admissibilité (coefficient 6)

L’épreuve principale (coefficient 5) est constituée d’une classe de danse contemporaine donnée par un enseignant du Conservatoire. Cette épreuve est complétée par une classe de danse classique (coefficient 1). A l’issue des épreuves d’admissibilité, le jury décide des candidats pouvant passer les épreuves d’admission.

Épreuves d’admission (coefficient 6)

Un stage de trois jours est généralement organisé par le Conservatoire pour les candidats déclarés admissibles.

Au terme de ce stage, les épreuves d’admission se composent :

De la participation à une classe de danse contemporaine donnée par un professeur du Conservatoire (coefficient 2)
De la présentation d’un enchaînement libre de l mn à 2 mn30 maximum (coef. 3,5)
D’un entretien avec le jury (coefficient 0,5)

Dans la majorité des cas les élèves sont admis en première année, mais un à deux candidats intègrent la deuxième (ou exceptionnellement la troisième année) selon leur niveau et leur âge.

Tout candidat qui aura passé avec succès les deux concours, Danse Classique et Danse Contemporaine, devra opter pour le cycle de formation supèrieure de son choix.

 

 

Accueil ] Remonter ]